Campagne 2012

 fsgpq_bandeau-2012-3

Donnez un coup de main aux ressources de votre quartier!

Devant l’imminence de nouvelles compressions budgétaires dans l’ensemble de nos paliers gouvernementaux, le Fonds de solidarité des groupes populaires lance sa 38e campagne de financement sous le thème « Donnez un coup de main aux ressources de votre quartier ! ».

À cette occasion, le Fonds de solidarité dévoile les principaux enjeux sur lesquels les huit groupes membres travailleront cette année. Comme à tous les ans, c’est une invitation à apporter votre contribution financière pour que nous puissions, ensemble, poursuivre la lutte contre les inégalités socio-économiques, environnementales et culturelles qui sévissent. Le lancement de la campagne 2012 est un appel à cultiver la solidarité afin de défendre nos droits et contrer les injustices.

En 38 ans de Solidarité pour les groupes de défense collective des droits de la Capitale-Nationale, les résultats du Fonds témoignent de sa pertinence. Durant cette période, plus d’un million et demi de dollars ont été redistribués aux différents groupes membres de notre fondation, en plus de leur octroyer près de 300 000$ en prêts sans intérêt. Ces données, bien qu’elles soient significatives, ne révèlent cependant qu’une partie du coup de main qui a été donné par toutes celles et tous ceux qui ont contribué au Fonds de solidarité des groupes populaires. À titre d’illustrations, voici quelques exemples concrets du travail effectué.

À Québec, nos donateurs ont contribué à défendre collectivement la fermeture d’écoles dans le quartier Saint-Sauveur. Ils ont aussi favorisé la création de plusieurs coopératives d’habitation dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste et Saint-Sauveur, à freiner le projet d’autoroute de la Falaise, à protéger l’îlot Berthelot et le parc Scott, à aménager le parc Durocher, à mettre en œuvre un projet pilote de rue partagée sur la rue Sainte-Claire, tout cela dans l’optique d’améliorer la qualité de vie de nos quartiers.

Rappelons aussi que l’ensemble des dons recueillis a favorisé l’établissement du formulaire du bail obligatoire ainsi que la création de l’organisme Atout-Lire et du Marché de solidarité régionale de Québec. Les campagnes de sollicitation ont permis de défendre la liberté d’opinion et d’expression par le soutien constant à un journal et à une radio communautaire. Ces campagnes ont contribué également au respect des droits des personnes judiciarisées, aux droits à la vie privée des femmes chef de familles, ainsi qu’à des activités d’éducation populaire pour les personnes assistées sociales. Tout un ensemble de luttes qui ont construit un réseau populaire dont nous pouvons être fiers car il contribue à redonner du pouvoir à des individus souvent sans voix.

Ces exemples démontrent la solidarité en marche au sein d’une fondation qui œuvre à l’intérêt de toutes et de tous. Les groupes membres de notre fondation sont des organismes qui, en plus d’améliorer l’entraide entre les individus défavorisés, sont toujours à l’avant-scène pour protéger et affirmer les droits de nos concitoyens et concitoyennes. La défense des droits est un exercice démocratique important pour la pérennité des droits sociaux et mérite un financement adéquat au regard des difficultés qu’elle ne cesse de rencontrer.

Afin de préserver l’héritage que nous ont laissé ces bâtisseurs de solidarité, retroussons nos manches et donnons un coup de main aux ressources de nos quartiers.

Comments are closed.